Laboratoiree d'archéologie du Québec
< RETOUR À LA RECHERCHE
Théière. Côté AImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. Côté BImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. Côté CImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. Côté DImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. DessusImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. Vue générale, dessusImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal
Théière. Vue générale, dessousImage
Photo : Julie Toupin 2020, Creative Commons 4.0 (by-nc-nd) Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal

LOCALISATION

PROVENANCE ARCHÉOLOGIQUE+

Provenance archéologique

BjFj-4 > Opération 31 > Sous-opération H > Lot 7 > Numéro de catalogue 1689

Contexte(s) archéologique(s)

Incendie
Institutionnel
Parlement

Région administrative

Montréal

MRC

Montréal

Municipalité

Montréal

Fonction du site

domestique
commerciale
technologique
institutionnelle

ÉVALUATION D'INVENTAIRE+

La théière a été sélectionnée pour la collection archéologique de référence du Québec, car elle témoigne de l'utilisation de ce type de théière, rare dans les collections archéologiques, au parlement de la province du Canada entre 1844 et 1849.

SYNTHÈSES ET RÉFÉRENCES+

Synthèse historique

La théière est formée d'un matériau associé à un grès fin de la famille des « Black Basalt ». Ces grès du XVIIIe et du début du XIXe siècle sont rarement glaçurés. En revanche, les services à thé du XIXe siècle présentent une glaçure transparente à l'intérieur et à l'extérieur qui rehausse la couleur de la pâte foncée sous-jacente. Ce type de grès est produit en Angleterre, majoritairement dans la région du Staffordshire, entre les années 1770 et 1840. Les productions glaçurées comme celle-ci s'inscrivent dans la tradition tardive de ce type de production.

La théière est utilisée pour le service du thé en le gardant au chaud. À l'époque de l'occupation du parlement au milieu du XIXe siècle, la consommation du thé se fait le matin ou en milieu d'après-midi. Le nombre élevé d'objets associés à cette activité dans la collection archéologique du parlement de la province du Canada témoigne de l'importance de ce rituel au milieu du XIXe siècle jusque sur les lieux de travail.

La théière a été mise au jour lors des fouilles archéologiques de 2017 dans les décombres de l'aile sud-ouest du parlement. Avant l'incendie du 25 avril 1849, des appartements étaient aménagés au sous-sol, tandis que le rez-de-chaussée accueillait de nombreux bureaux. À l'étage se trouvaient la Chambre de l'Assemblée législative, les bureaux du président et du greffier ainsi qu'un fumoir.

La théière a été restaurée en 2019 à Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal.

RÉFÉRENCES

BARKER, David. « Black basalt ». MÉTREAU, Laetitia, dir. Identifier la céramique au Québec. Cahiers d'archéologie du CÉLAT, 41. Québec, CÉLAT, 2016, p. 271-273.
Ethnoscop inc. Fouilles, sondages et surveillance archéologique sur la Place d'Youville Ouest, site du Marché-Sainte-Anne-et-du-Parlement-du-Canada-Uni (BjFj-4). Rapport de recherche archéologique [document inédit], Pointe-à-Callière/MCCQ/Ville de Montréal, 2018. 78 p.
Ethnoscop inc. Le site archéologique du Marché-Sainte-Anne-et-du Parlement du Canada-Uni. Synthèse. Rapport de recherche archéologique [document inédit], 2019. s.p.