Laboratoiree d'archéologie du Québec
< RETOUR À LA RECHERCHE
Vase juvénile. Vue généraleImage
Photo : 0, © Musée du Haut-Richelieu

LOCALISATION

PROVENANCE ARCHÉOLOGIQUE+

Provenance archéologique

CaFg-1 > Numéro de catalogue Vase 878

Contexte(s) archéologique(s)

Village amérindien

Région administrative

Montérégie

MRC

Pierre-De Saurel

Municipalité

Sorel-Tracy

Fonction du site

religieuse
domestique

ÉVALUATION D'INVENTAIRE+

Le vase juvénile fait partie de la collection archéologique de référence du Québec, car il constitue un exemple de petits vases qui, sans être nombreux, sont régulièrement retrouvés sur les sites des Iroquoiens du Saint-Laurent. Ce spécimen est relativement gros pour un petit vase, et presque complet. Sa lèvre festonnée lui confère un caractère unique et particulier.

SYNTHÈSES ET RÉFÉRENCES+

Synthèse historique

Le vase juvénile de petite taille est daté entre 1350 et 1600, soit le Sylvicole supérieur tardif (650 à 450 ans avant aujourd'hui).

Les petits vases, sans être nombreux, sont régulièrement retrouvés sur les sites des Iroquoiens du Saint-Laurent. Leur usage répond possiblement à différents besoins, pas uniquement culinaires. Ils sont souvent interprétés comme étant des productions juvéniles, en imitation des potières adultes.

Ce spécimen est relativement gros pour un vase juvénile. Il est presque complet.

L'artéfact est mis au jour entre 1969 et 1985 sur le site Mandeville, à Sorel-Tracy, un village iroquoien datant du XVIe siècle.

RÉFÉRENCES

CHAPDELAINE, Claude. Le site Mandeville à Tracy : variabilité culturelle des Iroquoiens du Saint-Laurent. Signes des Amériques, 7. Montréal, Recherches amérindiennes au Québec, 1989. 295 p.